x

Vous voulez être au cœur de l’économie de demain, prendre rendez-vous avec la modernité ? Alors c’est en Chine qu’il vous faut partir ! Riche d’1,5 milliards d’habitants, la Chine est aujourd’hui le pays qui connaît la croissance la plus importante, c’est the place to be.

La Chine compte environ 2 000 établissements dédiés aux études supérieures. Attention, certains campus peuvent recueillir jusqu’à 25 000 étudiants ! Les deux grands pôles universitaires sont sans surprises Pékin avec Beida et Tsinghua, et Shangai avec les universités de Fudan et Jiaotong.

Pour les formations supérieures initiales, vous avez le choix entre :

  • les formations courtes professionnelles en deux ans (dazhuan, Bac+2, en instituts professionnels) ;
  • les formations générales et professionnalisantes en trois ans (dazhuan, Bac+3, en universités ou en instituts professionnels) ;
  • les formations générales en quatre ans (benke, Bac+4, uniquement en universités, qui correspondent aux formations « undergraduate » du système anglo-saxon) ;
  • les formations en trois ans qui suivent le benke (shuoshi, bac+5 à bac+7, qui correspondent aux « masters » du système anglo-saxon) ;
  • le doctorat (boshi, bac+8 à bac+10, les filières doctorales sont peu nombreuses et réservées aux meilleures universités).

Les diplômes

-Le Benke (équivalant à la licence)

Il est possible d’intégrer une université chinoise afin d’y préparer un diplôme de licence. Les conditions d’admission sont les mêmes que pour les études de chinois. La plupart des cours étant en chinois, un à deux ans d’étude de chinois sont nécessaires avant d’intégrer la spécialité choisie. L’étudiant doit à la fin de ses études de chinois attester du niveau qu’il a acquis en passant le test de chinois HSK (le niveau 6, i.e. intermédiaire C, est souvent requis surtout dans les grandes universités). Un test de contrôle des connaissances peut également être demandé par l’université.

-Le Master (shuoshi)

L’étudiant devra fournir son diplôme de licence ou un équivalent et également attester de son niveau de chinois. (HSK niveau 6).

-Le Doctorat (boshi)

Certains programmes de doctorat sont dispensés en anglais. Se renseigner directement auprès des universités concernées pour les conditions d’admission.

Quel que soit leur parcours en chinois, les étudiants peuvent s’inscrire et seront ensuite répartis par groupe de niveau. Les cours obligatoires se déroulent en général le matin ; les cours optionnels l’après-midi. Souvent les étudiants travaillent le soir en bibliothèque ou en cybercafé jusqu’ à extinction des feux du campus à 23 heures.

Avant même de faire une demande de visa, il faut vous pré-inscrire à l’université. Vous pouvez contacter  directement le bureau des Relations Internationales de l’établissement qui vous intéresse et lui renvoyer un formulaire d’inscription (souvent téléchargeable sur le site Internet de l’université). L’université vous envoie alors une « Notification d’Admission » et un formulaire de demande de visa (JW201 ou JW202). Parallèlement, elles se chargent de les recommander au CSC (China Scholarship Council) comme candidats à l’attribution d’une bourse d’études.

Attention : cette procédure pouvant prendre plusieurs semaines, mieux vaut s’adresser à l’établissement souhaité 4 à 6 mois environ avant le départ.

Pour faire cette pré-inscription, il vous faudra fournir les photocopies du dernier diplôme obtenu et du relevé de notes ainsi que sa traduction en anglais ou chinois.

S’inscrire dans une université chinoise

Les étudiants ont trois possibilités pour partir à l’étranger : dans le cadre d’accords inter-universitaires, dans le cadre des bourses gérées par le CSC avec d’autres pays, dans le cadre d’un autofinancement des étudiants qui implique de passer par les agences d’intermédiaires chinois agréées par le Ministère chinois de l’éducation. Les diplômes conjoints délivrés en Chine avec des établissements étrangers sont, depuis l’an 2000, soumis à quota et très encadrés.

Les étudiants doivent envoyer la demande retirée auprès du service relations international de leur université et y joindre les documents cités ci-dessus. En ce qui concerne les candidats au Master ou au Doctorat, ils doivent y ajouter deux lettres de recommandation (originales) écrites par des enseignants ayant au moins le titre de professeur adjoint (ou au titre universitaire équivalent).

Notez qu’en tant qu’étudiants étrangers vous êtes dispensés du test d’entrée dans les universités, le gaokao. En revanche, pour toute autre formation que du mandarin, vous devrez attester de votre niveau en passant un test de langue (HSK). Il est ordinairement admis qu’un an d’étude du mandarin suffit pour suivre un cursus scientifique. Si votre niveau de mandarin n’est pas à la hauteur vous pouvez également pensez à suivre des études en anglais.

Les cours étant dispensés quasiment exclusivement en chinois, il est essentiel d’avoir un niveau de langue élevé pour pouvoir y participer. Ainsi, il est essentiel d’obtenir au moins le niveau 6 au test HSK.

Le Hanyu Shuiping Kaoshi, test de langue chinoise établi par le ministère chinois de l’éducation, est le test standard de niveau de langue chinoise pour les personnes dont le chinois n’est pas la langue maternelle. Le HSK se divise en trois niveaux (niveau basique, niveau élémentaire et intermédiaire, et niveau avancé), chaque niveau pouvant donner les qualifications A, B et C. Le HSK permet d’évaluer le niveau de chinois acquis (que ce soit dans le cadre des études ou lors d’un recrutement pour un poste nécessitant la maîtrise du chinois) ; il est nécessaire pour être admis dans des cursus de spécialité autre que la langue chinoise.

Il faut savoir que pour ceux qui souhaitent étudier en Chine la littérature, l’histoire, la philosophie, la médecine et la pharmacie traditionnelles chinoises, il faut avoir deux ans d’étude de la langue derrière soi; pour d’autres spécialités, un an suffit.

Bourses & Visas

Visa

Pour demander un visa étudiant, vous devez d’abord obtenir une pré-inscription. Vous pouvez la demander au bureau des Relations Internationales de l’établissement où vous souhaitez étudier. Envoyer leur un formulaire d’inscription que vous aurez préalablement téléchargé sur le site de l’établissement. N’oubliez pas d’envoyer la photocopie du dernier diplôme que vous avez obtenu ainsi que sa traduction en Chinois.

Une fois que l’établissement aura reçu votre demande, elle vous enverra une “Notification d’admission” et une demande de visa. NB : cette procédure peut prendre plusieurs semaines, prévoyez 4 à 6 mois à l’avance pour faire votre demande à l’établissement concerné.

Il existe deux types de visa lorsque vous partez étudier en Chine :

Si votre séjour dure moins de 6 mois, un visa touriste sera suffisant (visa F ou L). Pour étudier un an en Chine, vous aurez besoin d’un visa X (visa étudiant) et des examens à faire avant de partir étudier en Chine.

Religion : Un athéisme d’état est décrété en Chine, mais selon certaines études, il semblerait qu’un tiers des chinois soient croyants : bouddhistes, musulmans, catholiques, protestants et taoïstes.

Santé : risques relativement importants d’où la nécéssité d’être à jour sur ses vaccins et de présenter une analyse sanguine lors de votre demande de visa.

Décalage horaire : UTC + 8

Climat : La Chine possède une grande variété de climats et de paysages et connaît donc une amplitude thermique importante en hiver dans tout le pays, mais qui se réduit avec l’été. Dans l’ensemble, le sud de la Chine est chaud et humide, tandis que le nord est plutôt sec et venteux, mais la plupart des régions de la « Chine des 18 provinces » se trouvent en zone tempérée ou subtropicale.

Formalités de séjour : Les étudiants devront se munir d’un visa « X » pour entrer sur le territoire chinois, alors que pour y travailler, il vous faudra un visa « Z ». Demandes très strictes en terme de santé (voir ci dessus)


Les Établissements pour Etudier en Chine

Infos chine

  • Langue Mandarin (Putonghua)
  • Capitale Pékin
  • Population 1 376 049 000 d'habitants
  • P.I.B 10 982,829 milliards USD
  • Superficie 9 596 961 km2
  • Monnaie yuan ou renminbi (CNY​)
  • Indicatif tel 10 982,829 milliards
  • Nom de domaine .cn