Situé en plein cœur de l’Europe occidentale, le Royaume de Belgique est un pays multilingue – on y parle français, allemand et néerlandais – et multiculturel.

Parce qu’il offre des formations supérieures de qualité et à un coût moindre, les étudiants internationaux plébiscitent de plus en plus les cursus de l’enseignement supérieur belge. Vous retrouverez ici toutes les raisons d’un tel engouement et les informations nécessaires à la préparation de votre séjour en Belgique.

L’enseignement belge est dispensé par deux réseaux éducatifs : le réseau officiel, organisé et administré par l’ État -représenté en Belgique francophone par la Ministère de la communauté française-, ainsi que le réseau privé.

En ce qui concerne les établissements d’enseignement supérieur, ils sont classés selon qu’ils proposent une formation universitaire ou hors université.

L’enseignement belge se situe sur deux niveaux : le cursus universitaire ou le cursus professionnalisé en Hautes écoles. Beaucoup de ces universités (dont nous citerons que quelques unes) sont considérées comme prestigieuses à l’instar de certaines grandes écoles français, sans le problème des frais de scolarité astronomique. Les études d’arts et d’architecture possèdent leurs propres instituts.

Les universités

Il existe neuf universités francophones et plus encore en communauté flamande. Dans les deux cas, certaines universités sont spécialisées comme la faculté de Gembloux dans les sciences agronomiques, ou pluridisciplinaires comme l’Université libre de Bruxelles (ULB) ou l’Université catholique de Louvain-la-neuve (UCL). A l’instar des universités africaines et europeennes, les établissements belges se sont adaptés à la réforme LMD, à savoir qu’ils disposent d’un cursus en 3 cycles (baccalauréat, licence, doctorat). A savoir qu’après un master, il est possible de suivre un master complémentaire permettant une spécialisation accrue.

Les Hautes écoles

De la même façon que les universités, les Hautes écoles ont adoptées le système LMD. Cependant, elles ont la particularité d’être divisées en 2 filières : le type long, de niveau universitaire et le type court organisé en un seul cycle professionnalisant. A l’issu de ce cursus court, une année de spécialisation est proposée.

Les écoles supérieures des arts

A l’instar des Hautes écoles, l’enseignement dispensé est soit de type court, soit de type long. Ces écoles forment à plusieurs domaines : Arts plastiques, visuels et de l’espace, Théâtre et arts de la parole, Musique, Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication.

Les instituts supérieurs d’architecture

L’organisation de l’enseignement y est prévue en deux cycles, d’une durée de 3 et 2 ans minimum.

L’entrée à l’enseignement supérieur belge est soumise à l’obtention de l’équivalence. (étudiants étrangers). L’étudiant peut prendre contact directement avec l’université de son choix pour retirer son dossier de candidature. Date limite de dépôt de demande d’admission fixée entre Avril et Mai. Le VISA est obligatoire. Un minimum de 6 millions de FCFA par an est requis pour vivre décemment en Belgique.

La rentrée scolaire en Belgique a généralement lieu à la mi-septembre.

Dans le cas d’une formation enseignée en néerlandais, l’université pourra exiger de l’étudiant qu’il est obtenu un score suffisament significatif au test de langue CNaVT – PTHO

télécharger cette brochure en français

Bourses & Visas

Bourses

La rubrique de la Coopération au développement dresse une liste des instances qui offrent des Bourses ou des stages www.cfwb.be/allocations-etudes: informations utiles pour introduire des demandes d'allocations et de prêts d'étude.

Visa

Les documents à fournir pour effectuer la demande de visa sont :
  • 2 formulaires de demande de VISA (à retirer à l’ambassade ou au consulat général) et 2 photos;
  • La copie des trois premières pages du passeport dont la validité est d’au moins un an;
  • La décision d’admission délivrée par une université ;
  • Une preuve de la solvabilité du candidat. Le candidat doit fournir tout les documents attestant qu’il peut subvenir à ses besoins durant ses études : attestation de bourses, relevés bancaires, ressources du garant et un engagement à l’égard de l’Etat belge (souscription à la prise en charge relative à l’article 60 de la loi du 15 décembre).
  • Une attestation de transfèrt bancaire si le garant ne réside pas en Belgique
  • Une fiche anthropométrique ;
  • La preuve d’obtention d’équivalence ;
  • Certificat médical délivré par un médecin agréé par les autorités belges.

Le coût des études

En université, toutes spécialités confondues, vous paierez entre 30 et 760 € l’année en Belgique francophone ; entre 80 et 530 € en Belgique néerlandophone. Un master de haute école ou une école d’arts ne vous coûtera pas plus de 455 € l’année Cependant, les bourses ne seront pas de trop pour financer vos études. En effet, la vie y est aussi chère que dans des pays similaires comme la France ou l'Allemagne.

Côté logement

Il est plus facile de trouver un toit et de se soigner que dans les autres pays d'Europe (France, Angleterre, etc..). Comptez de 180 à 350 € pour un kot (mot employé en Belgique pour signifier « un petit studio ») en cité universitaire. Pour un kot privé à Liège, Tournai, Mons ou Anvers, prévoyez environ un budget de 250 € par mois, et plutôt 300 à 500 € à Bruxelles.

Jobs Etudiants

Le fait de maîtriser la langue est un fameux atout pour trouver un emploi, ainsi il est assez facile de trouver un emploi d’appoint ou un stage en Communauté française de Belgique. Divers modes de recherche s’offre à vous (Internet, Petites annonces, Affichages, etc.).

Infos belgique

  • Langue néerlandais, français, allemand
  • Capitale Bruxelles
  • Population 11 356 191 d'habitants
  • P.I.B 466 365,73 milliards USD
  • Superficie 30 528 km2
  • Monnaie Euro (EUR​)
  • Indicatif tel +32
  • Nom de domaine .be