Que faire sans le bac ?

Mauvaise nouvelle : vous n’avez pas été reçu au Bac… Bon, d’accord, cette situation n’a rien de très réjouissant. Mais pas la peine pour autant […]

que-faire-sans-le-bac-400x210

Mauvaise nouvelle : vous n’avez pas été reçu au Bac… Bon, d’accord, cette situation n’a rien de très réjouissant. Mais pas la peine pour autant de tomber dans la dépression et autres « J’suis bon à rien ». Rater son Bac ça arrive, et pas seulement à vous : et oui, en moyenne plus de la moitié des candidats échoue chaque année à cette fatidique épreuve. Tout est donc encore permis à condition de réagir et de ne pas se morfondre.

Redoubler : une solution prometteuse

Repiquer une classe, ce n’est pas toujours très marrant… Surtout lorsque l’on s’attendait à faire le grand saut vers l’université. Et pourtant réfléchissez : un redoublement peut vous permettre de consolider vos fondamentaux et de vous doter de bases solides pour entrer dès l’année suivante à l’université. Nombre d’étudiants ayant obtenu leur Bac de justesse gâchent en effet leur première année d’études, faute d’avoir pu compter sur des acquis suffisamment solides pour affronter l’enseignement supérieur. Le choix d’un redoublement peut donc vous éviter ce genre de raté (à condition d’être motivé), en vous assurant une entrée à la fac mieux préparée, plus mûrie dans vos choix de filières et donc plus réussie ! Si cette solution vous tente mais que l’idée de remettre les pieds au lycée vous effraie, vous pouvez toujours choisir de passer votre Bac en candidature libre. Cependant sachez qu’il vous faudra faire preuve d’une grande autonomie et de bonnes méthodes de travail pour réussir à préparer seul les différentes épreuves.

Le Bac… en candidature libre !

Vous vous évertuez à passer votre Bac mais il vous échappe à chaque fois ! Pour les récidivistes de votre genre, il existe les Candidatures libres (ou les fameux « auditeurs libres »). Si vous doublez ou triplez votre classe de terminale, cette formule vous permet de bénéficier d’un calendrier plus flexible et différent de celui que vous avez pris l’habitude de recevoir durant ces longs mois passés au lycée. Si vous réussissez à décrocher votre Bac de cette manière, l’expérience acquise constituera un plus par rapport aux autres bacheliers. Pour tous renseignements, contactez directement les lycées de votre lieu de résidence.

Les Ecoles

Vous l’ignorez peut-être mais certaines écoles privées (commerce, comptabilité, tourisme…) recrutent des non-bacheliers. Si vous souhaitez à tout prix poursuivre une formation de niveau Bac+1 à Bac+5, ces établissements peuvent donc vous intéresser. Cependant n’hésitez pas à bien vous renseigner sur les différentes écoles susceptibles de vous accepter, et à vous rendre sur place pour visiter les locaux, voir les moyens mis à disposition et vous assurer du sérieux de l’établissement : pour cela, la formation dispensée doit au minimum être homologuée. Au mieux, l’école peut être reconnue et le diplôme qu’elle délivre visé par l’Etat.

Les concours de la fonction publique

Si votre échec au Bac vous incite à vous lancer au plus vite dans la vie active, sachez que certains concours de la fonction publique vous sont ouverts : il existe en effet plusieurs concours de la catégorie C. Mais ne vous réjouissez pas trop vite : beaucoup de ces concours concernent des postes d’ouvriers spécialisés et requièrent donc une bonne maîtrise d’un métier (en étant diplômé d’un CAP par exemple). Cependant, les concours d’adjoint administratif, d’agent de recouvrement du Trésor, surveillant de l’administration pénitentiaire, aide-soignants dans les dispensaires ou encore de gardiens de la paix vous sont accessibles.
N’oubliez pas que l’Armée recrute également dans de nombreux secteurs! N’hésitez donc pas à les contacter.

Les formations du secteur social

Même sans le Bac, vous pouvez ainsi prétendre à des postes du secteur social : assistant de Service Social, éducateur, moniteur éducateur, aide médico-sanitaire, auxiliaire de vie sociale, ambulancier ou encore animateur… Toutes les formations menant à ces postes vous sont accessibles. Bien sûr, un dossier vous sera demandé mais vous devrez également vous soumettre à des tests, examens de niveau et entretiens afin de convaincre de votre motivation et de vous assurer que vos qualités sont en adéquation avec la formation à laquelle vous postulez.

Ajouter un commentaire

Services Sencampus

Vous êtes un pro de l'éducation ? Profitez de nos services dédiés aux établissements scolaires

Les écoles à la une

Offres Stages & Emplois

» Voir toutes les offres