Les Etudes en Ecole d’Ingénieurs

Le métier d’ingénieur Le titre d’ingénieur recouvre une grande variété de métiers et de domaines. Les ingénieurs occupent des positions d’expertise technique et/ou d’encadrement dans […]

Le métier d’ingénieur
Le titre d’ingénieur recouvre une grande variété de métiers et de domaines. Les ingénieurs occupent des positions d’expertise technique et/ou d’encadrement dans les entreprises et peuvent avoir des fonctions variées dans la recherche et le développement, la conception de produits, la gestion de la production, la maintenance, l’assurance qualité, mais aussi le commercial, etc.
Les compétences de l’ingénieur sont en effet à l’interface entre la technique et la gestion. Ses connaissances lui permettent de mener à bien les missions qui lui sont confiées en tenant compte des contraintes économiques et matérielles. Il sera souvent chef d’équipe ou coordinateur, ses connaissances générales faisant de lui une sorte de médiateur entre les différents acteurs d’un projet. On trouve ainsi des ingénieurs dans tous les domaines d’activité, qu’ils soient liés de près ou de loin aux sciences et techniques, par exemple dans le conseil en informatique, la finance, l’audit, la production industrielle, etc.

Les formations d’ingénieur
La formation « classique » en école d’ingénieurs comporte un cycle préparatoire, qui précède la formation d’ingénieur à proprement parler. Ce premier cycle est généralement effectué dans une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). MPSI, PCSI, PTSI sont les filières préparatoires les plus communément choisies dans cette optique. Mais il existe également des spécialités de biologie, préparant aux cursus en agronomie. À la suite de quoi les élèves seront mis à l’épreuve des concours, en vue d’entrer dans les écoles de leurs choix.

Un autre modèle en plein développement est celui des écoles dites « à prépa intégrée » en 5 ans, dont les 2 premières années constituent la partie préparatoire du cursus. La sélection s’effectue alors au moment de la classe de terminale, sur dossier et/ou concours. C’est le cas par exemple de l’Ecole Polytechnique de Thiès ou de l e cycle Ingenieur de l’ESMT (Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications.

Par ailleurs il est possible d’intégrer les études d’ingénieur après d’autres formations, comme des IUT ou même des licences (Mathématiques, Physique-Chimie,…), à condition bien sûr que la formation suivie précédemment soit en lien avec la formation d’ingénieur envisagée. Le titulaire d’un DUT de spécialité Mesures Physiques pourra par exemple envisager des études d’ingénieur en mécanique. Nombre d’écoles proposent aujourd’hui ces admissions dites « parallèles ». Néanmoins ces admissions restent minoritaires devant les élèves venant des classes préparatoires (intégrées ou non).

L’enseignement école d’ingénieurs se compose d’un socle de connaissances scientifiques (mathématiques, physique, chimie), complétées par les sciences humaines et sociales (gestion de projet, relations humaines,…). L’élève ingénieur doit en général choisir une spécialisation : mécanique, génie civil, informatique, chargé d’affaires… Ce ne sont que quelques exemples, car la liste est longue. Les spécialisations disponibles diffèrent en fonction des écoles et conditionnent le début de la carrière de l’ingénieur. Enfin, le cursus est ponctué par différents stages, de plus en plus longs, afin d’enrichir les connaissances du futur ingénieur par une expérience du terrain.

Par ailleurs, on distingue les écoles qui proposent une formation dite généraliste, c’est-à-dire qu’elle forme des ingénieurs plus polyvalents. C’est le cas de l’École Polytechnique par exemple. D’autres dispensent un enseignement plus spécialisé, plus approfondi sur un domaine précis. On pensera par exemple aux écoles de télécomm. ou aux écoles d’ingénieur en agronomie.

Qu’elles soient généralistes ou spécialisées, les écoles d’ingénieurs suivent toutes les mêmes grandes lignes concernant leur pédagogie. En effet, elles obéissent aux recommandations d’un organisme d’accréditation qui permet aux établissement de délivrer le diplôme d’ingénieur.

Enfin, il faut savoir que la formation d’ingénieur n’est pas coupée du monde de la recherche. Les écoles d’ingénieur sont toujours adossées à des laboratoires de recherche et/ou des pépinières d’entreprises innovantes. La solide formation scientifique dispensée permet la plupart du temps à ceux qui le souhaitent de poursuivre leur études par une thèse de doctorat.

Ajouter un commentaire

Services Sencampus

Vous êtes un pro de l'éducation ? Profitez de nos services dédiés aux établissements scolaires

Les écoles à la une

Offres Stages & Emplois

» Voir toutes les offres