Vous rêvez de faire une partie de vos études en Espagne ? Quelque soit votre objectif ( vous créer un CV international, améliorer votre niveau en langue, découvrir une civilisation et une culture différente…) et vos motivations sachez que votre projet demande du temps et surtout de la préparation : démarches administratives, choix d’une université, sans oublier la question des finances et du logement. Madrid, Salamanque, Barcelone… ? L’Espagne ne manque pas de possibilités pour faire ses études…

Les universités sont nombreuses en Espagne et se divisent en trois catégories distinctes : publique, privée et religieuse. Toutes délivrent les mêmes diplômes ; la différence principale réside dans le coût financier des études proposées. En effet, l’Etat prend en charge une partie des droits de scolarité des étudiants inscrits dans les universités publiques alors qu’il n’y a aucune prise en charge pour les étudiants des universités privées et religieuses. En 2010-2011, 78 universités, 50 publiques et 28 privées, étaient recensées en Espagne. Parmi les universités publiques on remarque que 10 d’entre elles sont en Andalousie, 5 en Catalogne, 6 dans la région de Madrid et 5 dans la région de Valence. En ce qui concerne les universités privées, 22 dépendent de l’Eglise Catholique. Il y a 9 universités privées sur Madrid ou sa région, 5 en Catalogne et 4 dans la communauté autonome de Castille et Léon.

Les diplômes

Comme ses voisins européens, l’Espagne est engagée dans le « Processus de Bologne » ou LMD. À cette date, tout nouvel inscrit dans une université espagnole suivra le nouveau cursus réparti sur trois cycles : grado, master, doctorat. Ancien et nouveau système coexisteront et actuellement sont délivrés les diplômes suivants, outre le técnico superior (bac+2) :

  • le diplomado d’ingénieur technique ou d’architecte technique, d’une durée de 2 ou 3 ans, inclut des enseignements généraux ou orientés vers la préparation d’une activité professionnelle . Des passerelles permettant l’accès à un second cycle sont prévues pour certaines spécialités.
  • la licenciado (équivalent de la licence LMD) qui s’effectue en 4 voire 5 ans ce qui complique un peu les choses puisque la licence LMD fixe un premier cycle en 3 ans.
  • le magister ou diploma de especialización (équivalent du master) en 2 ou 3 ans.
  • le doctorado (équivalent du doctorat) en 2 ou 3 années d’études après un bac+5. Un conseil avant de choisir : sachez que les universités espagnoles, entités autonomes, proposent une offre de formation dont certains diplômes « officiels » ont une validité sur tout le territoire national, tandis que d’autres diplômes sont propres à l’université et n’ont pas, par conséquent, de reconnaissance nationale.

Nous avons établis la liste des universités en Espagne avec les liens vers leurs sites internet

Pour intégrer un Grado (une licence) en Espagne, il y a deux étapes à respecter. Il faut se procurer la credencial de acceso délivrée par l’UNED, l’organisme chargé de vérifier l’égibilité à l’université des candidats, et faire une pré-inscription via le site internet de l’université qui vous intéresse. Alors qu’en théorie vous êtes censé vous être procuré votre credencial de acceso avant de vous pré-inscrire à l’université, vous allez voir que vous n’aurez d’autres choix que celui de procéder aux deux demandes en même temps.

La demande de credencial de acceso consiste en une première phase correspondant à votre enregistrement sur le site de l’UNED puis en une seconde phase correspondant à l’envoi d’un dossier comprenant :

  • la copie de votre formulaire d’enregistrement que vous aurez signée
  • la preuve que vous avez payé les frais pour l’obtention de la credencial de acceso (il s’agit du reçu du virement bancaire)
  • la photocopie de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • les copies certifiées (tamponées et signées par votre mairie ou à l’ambassade d’Espagne) de votre diplôme du baccalauréat et des notes obtenues lors de l’examen
  • la certificación académica : il s’agit tout simplement pour vous de créer un document récapitulant vos notes dans chaque matière depuis la seconde. Vous veillerez à faire tamponner et signer ce document par le proviseur de votre lycée.

En théorie, il n’est pas nécessaire de faire traduire tous ces documents pour étudier en Espagne après le bac. Toutefois, par sécurité et pour vous éviter d’avoir à renvoyer certains documents, nous vous conseillons d’envoyer également des copies traduites de vos différents papiers.

La procédure de candidature ci-dessus, dite phase générale, peut être suivie d’une phase spéciale ou spécifique (le nom en castillan étant « fase específica »). Cette phase est incontournable pour tous les élèves qui souhaitent accéder à des filières universitaires pour lesquelles la demande est supérieure à l’offre de places. Les élèves pourront passer des épreuves, quatre au maximum, dans des matières qui correspondent à leur choix de carrière. Seront alors prises en compte les deux meilleures notes obtenues qui, affectées d’un coefficient par l’université choisie, viendront s’ajouter à la note de la credencial. Ces épreuves sont généralement organisées durant la première semaine de juin, en principe dans les villes d’implantation des établissements. Les épreuves durent 1h30. Pour que la note obtenue soit prise en compte, elle doit être égale ou supérieure à 5/10. Les notes obtenues lors de la phase spécifique seront valables pendant 2 ans.

Une seconde chance en septembre

Comme vu ci-dessus, la date limite pour postuler se situe à la mi-juillet. Il peut toutefois y avoir un nouvel appel à candidature en septembre dans le cas où il resterait des places disponibles dans certaines filières.

Il n’est pas toujours nécessaire d’apporter la preuve de votre niveau d’espagnol pour intégrer une université en Espagne. Toutefois, certaines universités disposent de leur propre test pour juger du niveau de langue des candidats étrangers. Ce dispositif a pour inconvénient d’obliger le candidat à se rendre sur place pour passer l’examen. Reste alors la solution du DELE, le test proposé par l’Institut Cervantès.

Bourses & Visas

Visa

- 4 photos d'identité récentes attachées à chaque formulaire de demande de Visa

- Un passeport d'une durée de validité d'au moins 120 jours (original + copies des 3 premières pages du passeport ainsi que des pages qui ont subi des changements récents).

Les documents suivants (originaux +copies) seront également demandés:

- Formulaire d'inscription de l'étudiant à une institution scolaire privée ou publique indiquant que l'étudiant va étudier en Espagne pour une durée minimum de trois mois

- Document prouvant la situatuion financière stable de l'étudiant qui sera dans la capacité de payer les frais d'inscription, les frais de logement, ainsi que les frais de billets d'avion aller et retour

- Assurance Maladie

Certificat de maladie indiquant que l'étudiant ne souffre d'aucunes maladies contagieuses, de dépendance aux drogues ou de maladies psychologiques

- Autorisation du tuteur légal pour les mineurs non accompagnés. Un document expliquant les raisons du séjour ainsi que la durée doit aussi être rédigé (originaux + copies) Les demandes de Visa doivent s'effectuer le plus tôt possible auprès de l'ambassade et consulat espagnol dans votre pays d'origine.

En Espagne, le prix des logements est raisonnable, bien que tout dépende du lieu et de la nature de l’habitation que vous recherchez. Quelles que soient vos attentes, pensez à consulter la presse quotidienne et hebdomadaire qui recense les annonces les plus récentes. Vous pouvez également consultez les sites internet suivants :

www.olx.es

www.segundamano.es

www.planetanuncios.com

www.mundoanuncio.com

www.epsmalaga.com/fr/

www.easypiso.com

Il existe plusieurs moyens pour s’assurer un loyer raisonnable :

Comme dans de nombreux autres pays, la colocation (piso compartido) est très répandue. En plus d’être économique – comptez entre 200 et 350 € par mois pour une chambre –, c’est le meilleur moyen de vivre l’expérience d’une « auberge espagnole ». Pour trouver une colocation en Espagne, essayez :

www.pisocompartido.com

www.compartepiso.com

www.compartir-piso.com

Les cités universitaires proposent des logements pour un prix très intéressant (environ 300 € par mois) mais les places sont rares. Renseignez-vous auprès de votre université d’accueil.

Les colegios mayores sont des foyers gérés par l’Eglise et qui offrent aussi des chambres et des services inclus bon marché. En règle générale, les foyers disposent d’un service de pension complète, de ménage et de blanchisserie pour environ 600 € par mois. Prenez-y-vous à l’avance ! Renseignements sur www.consejocolegiosmayores.es.


Les Établissements pour Etudier en Espagne

Infos espagne

  • Langue Castillan
  • Capitale Madrid
  • Population 46 439 864 d'habitants
  • P.I.B 1199,715 milliards USD
  • Superficie 505 911 km2
  • Monnaie Euro (EUR​)
  • Indicatif tel +34
  • Nom de domaine .es