Construire son CV

Le curriculum vitae répond à une méthode de rédaction précise. Tout l’art du CV réside donc dans sa construction et sa rédaction. Sachez faire preuve […]

Jeune Pro CV

Le curriculum vitae répond à une méthode de rédaction précise. Tout l’art du CV réside donc dans sa construction et sa rédaction. Sachez faire preuve d’esprit de synthèse et de clarté pour susciter l’intérêt de votre futur employeur. Tout curriculum se construit sur une page A4. Le CV est obligatoirement tapé sur ordinateur pour des raisons de lisibilité, d’efficacité et de respect des formalités “administratives”.

La construction du CV

Un curriculum vitae doit être efficace et honnête. N’inventez pas des cursus prétendument réels au risque de vous faire prendre en flagrant délit d’affabulation le jour de votre entretien de recrutement.

Etat civil

Comme sa dénomination l’indique, cette rubrique doit s’apparenter à une fiche signalétique. Elle comprend, dans l’ordre : vos nom et prénom(s), votre adresse postale, vos divers numéros de téléphone (fixe et portable), votre e-mail et l’adresse de votre site internet si son contenu est suffisamment “sérieux” pour être visité… Ensuite doivent figurer : votre âge (évitez de mentionner votre date de naissance pour faciliter la lisibilité), votre nationalité et votre situation familiale.
N’oubliez pas d’aérer cette rubrique en effectuant un ou deux sauts de ligne.

Formations

Cette rubrique doit synthétiser clairement l’ensemble de votre cursus de formation. Au niveau V ou IV, elle ne comporte que peu d’informations. Inutile de remonter jusqu’à vos années de maternelle pour remplir un paragraphe. Concrètement, chaque cursus doit mentionner : l’année ou les années de formation ainsi que la nature de la filière préparée et du diplôme obtenu. Si vous avez emprunté divers chemins avant de trouver votre voie, n’intégrez que ceux susceptibles de retenir l’attention des recruteurs. Vous éviterez ainsi de passer pour un « touche-à-tout » incapable de définir des objectifs professionnels précis.

Expériences professionnelles

Evidemment, les disciples de l’alternance sont particulièrement privilégiés pour rédiger cette rubrique puisqu’ils ont acquis une expérience professionnelle tout en validant un diplôme. Dans ce cadre précis, n’oubliez pas de noter les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé afin de crédibiliser vos propos.

Les élèves issus de parcours plus traditionnels, quant à eux, ne doivent pas sombrer dans le jeu des inventions pour « remplir la page », mais utiliser toutes les ressources participant à la nature de leur future formation (stages, actions bénévoles).

Si vous n’avez pas à votre actif d’expériences professionnelles effectives, indiquez vos acquis extraprofessionnels. Vous êtes une adepte du baby-sitting ? Vous donnez régulièrement des cours particuliers ou soutenez vos frères et/ou sœurs dans leur travail scolaire ? Mentionnez-le. Ces activités prouvent vos capacités à encadrer un individu et vos qualités d’écoute.

Vous l’aurez compris ! La rubrique « expériences professionnelles » recueille la mention de tous vos apprentissages en rapport avec les aptitudes requises pour entrer dans la branche d’activité vers laquelle vous vous orientez.

Langues

Cette rubrique recense les langues étrangères que vous comprenez et parlez. Les niveaux trop approximatifs n’y ont donc pas leur place. En revanche, il est fortement conseillé de mentionner vos séjours à l’étranger significatifs en intégrant la durée et la destination de chacun de vos “périples”.

Informatique

Vous énumérerez dans cet espace tous les logiciels que vous maîtrisez. Citons, parmi les plus courants, Word, Access et Excel.

Les candidats aux filières spécialisées dans l’informatique apporteront une vigilance toute particulière à cette rubrique, car leurs futurs recruteurs seront attentifs à des mentions autres que celles des outils bureautiques traditionnels.

Même état de fait pour les vocations artistiques : indiquer la maîtrise d’un logiciel de PAO prouve l’intérêt porté à votre domaine de prédilection.

« Centres d’intérêt »

Dernier tremplin avant d’entreprendre la rédaction finale de votre CV, l’élaboration de cette rubrique ne souffre pas le moindre bâclage. Pourquoi ? Parce qu’à diplômes et expériences équivalents, votre recruteur sélectionnera votre CV en fonction de vos centres d’intérêt. Evitez donc les lieux communs et misez sur des activités susceptibles de vous valoriser.

Bannissez les sempiternelles « lecture-cinéma-promenade » qui, en soit, ne signifient rien. En revanche, si vous attestez d’un bon niveau en sport, en musique (…) ou si vous vous investissez dans une association, mentionnez-le, en ayant soin d’expliquer brièvement ce que vous apportent ces activités.

Organisation

Un curriculum vitaes’organise en rubriques ; et chacune d’elles se distingue clairement par un jeu typographique et/ou de tracés divers (lignes). De même, toute information datée se détache de la suivante par un saut de ligne.

Attention toutefois : l’usage des caractères gras et des couleurs ne doit rien laisser au hasard. Leur rôle est de faciliter la lecture de votre CV en “zoomant” sur les informations essentielles.
Ex. : « colorez » le titre de vos diplômes et de vos fonctions professionnelles ; usez des caractères gras pour mentionner les dates organisant la logique de votre parcours…

Rédaction

« Concision » et « précision » restent les maîtres mots de votre CV. Ne vous lancez pas dans des explications exagérées au risque de lasser votre lecteur. Au contraire, cherchez l’exactitude en tout point en vous efforçant de synthétiser cette rédaction en une restitution d’informations.

Pensez toujours que votre curriculum vitae doit apporter des réponses à trois questions essentielles :

  • Qui êtes-vous ? Réponse : « Etat civil » et « centres d’intérêt »
  • Quelle est votre formation ? Réponse : « Formations »
  • Quelles compétences ou aptitudes développez-vous ? Réponse : « Expériences professionnelles », « Informatique » et « Langues ».

En résumé, votre CV dresse un panorama de votre situation au moment où vous entreprenez vos démarches de prospection. Soyez logique et sincère jusque dans votre rédaction. Sachez varier votre vocabulaire pour susciter un intérêt plus vif et surtout, relisez-vous afin d’éviter des erreurs grammaticales, syntaxiques ou orthographiques.

Votre CV reste la première image que vous livrerez à votre recruteur.

Ajouter un commentaire

Services Sencampus

Vous êtes un pro de l'éducation ? Profitez de nos services dédiés aux établissements scolaires

Les écoles à la une

Offres Stages & Emplois

» Voir toutes les offres