Networking

Premier Emploi: Ayez l’esprit réseau

  Publié le 12 Oct 2016 03:10

Sencampus-Orientation-300x250

Tout le monde connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un… qui recrute. C’est l’une des idées de base du réseau. Nos conseils pour en devenir le maître incontesté.
Dans un marché de l’emploi frappé par la crise, il faut savoir se démarquer des autres candidats et découvrir les opportunités avant tout le monde. « Le réseau est efficace en cela car il vous permet d’aller explorer le marché caché, explique Sidate Diop, directeur associé de l’Espace dirigeant. Tout le monde a un réseau, même les jeunes diplômés. »

Définir un projet et des cibles

La démarche réseau est définie par votre projet professionnel. Pour énoncer clairement ce que vous recherchez, vous devez avoir établi le type de secteur et d’entreprise qui vous intéresse. Avoir un discours concret permettra à votre interlocuteur de vous donner des pistes et non des conseils généraux.

Ayez un réseau de qualité

Contactez d’abord les membres de votre réseau primaire (amis, famille, camarades de classes, professionnels rencontrés lors de vos stages, personnes croisées lors de vos activités sportives, sociales ou culturelles). Elles vous permettront de créer votre réseau secondaire, plus proche de vos entreprises-cibles. Votre cercle se développera alors très vite jusqu’à à la dernière étape : la proposition d’une entreprise.
Menez vos entretiens de réseau avec brio

Véhiculez une image professionnelle positive. C’est à cette condition que votre interlocuteur aura envie de vous ouvrir son carnet d’adresses. « Soyez concret, clair, précis, utilisez des phrases clés, conseille Bettina Soulez, consultante en formation et auteur de l’ouvrage Cultivez votre réseau relationnel. Si vous parlez bien de vous et de votre projet, les autres parleront bien de vous. » Demandez non pas du travail mais des conseils et des contacts.

Entretenez votre réseau

Le réseau se cultive au fil du temps. « Entretenez la relation, souligne Hervé Bommelaer. Remerciez votre interlocuteur le lendemain du rendez-vous et tenez-le au courant des entretiens que vous avez eu avec ses contacts. »

A quoi sert l’annuaire des anciens ?

Amy Sene est coach en orientation. Pour elle, « l’annuaire permet de développer son 1er réseau. C’est une mine d’or, pour l’étudiant et le futur ingénieur. Il permet dans un premier temps de recueillir auprès des anciens élèves des informations sur un domaine, une fonction, les valeurs d’une entreprise et d’affiner ainsi son projet professionnel. Il permet également de mieux repérer les opportunités et besoins en interne et de se faire accompagner par des anciens. C’est de la mise en relation, pas du piston. On ne demande en aucun cas à un ancien d’être prioritaire pour un poste ou de soutenir une candidature.

Pour bien se servir de cet annuaire, il faut respecter quelques règles, comme par exemple éviter de trop insister auprès d’un ancien non disponible ou contacter directement une personne à un poste très stratégique. Mieux vaut privilégier les contacts avec les personnes d’âge intermédiaire (10 ans de différence minimum) afin que vous puissiez bénéficier d’un certain recul. L’important est d’éviter un entretien trop généraliste : il faut s’intéresser à ce que fait votre interlocuteur, son parcours, ce qui lui plaît et lui déplaît, pour repérer ce qui fait écho en soi. »

Linked, Viadeo, Facebook de plus en plus incontournables

Se créer un CV en ligne sur LinkedIn ou Viadeo fait aujourd’hui figure de passage obligé pour qui cherche à maximiser ses chances de taper dans l’oeil d’un recruteur.

Les recruteurs utilisent les réseaux sociaux pour sourcer les candidats, en commençant par leurs connexions. Quoiqu’il en soit, les réseaux sociaux ne bousculent pas les méthodes de recrutement et ne remplacent pas les outils existants. Ce sont des « outils additionnels ».
Les utilisateurs de réseaux sociaux devront cependant faire attention à leur identité numérique, car un recruteur sur trois déclare faire des recherches sur les candidats sur Internet. Mais rassurez-vous, ils ne sont que 5% à avoir écarté un candidat suite à la découverte de traces négatives !

Utilisez nos forums pour faire vos demandes d’emploi ou de stages, c’est aussi un réseau!