9 erreurs à éviter en entretien d'embauche

  Publié le 14 Fév 2013 10:02

Sencampus-Orientation-300x250

Vous passez un entretien dans deux jours et vous ne vous sentez pas du tout prêt ? Sans prétendre vous apporter la solution miracle, Sencampus vous fait un récapitulatif des 9 choses à ne surtout pas faire durant vos entretiens pour décrocher le poste qui vous tient à coeur.

Suivez le guide ! 

Ne soyez pas en retard 

Ça va vous sembler évident, voire ridicule de consacrer un point pour cela et pourtant… N’arrivez surtout, surtout pas en retard ! C’est en effet le meilleur moyen de vous griller complètement auprès de votre auditoire. Préparez votre venue la veille de votre entretien : trajet à emprunter, affaires à emporter, documents d’identité etc… Le jour J, vous aurez nettement moins de chance d’arriver en retard et, en plus, vous serez beaucoup plus décontracté.

Evitez les vêtements… de mariage

 Concernant l’aspect vestimentaire, dites vous bien que vous êtes à un entretien avec des gens que vous ne connaissez normalement pas. À la seconde où le recruteur vous rencontrera, il vous jugera. Faites donc en sorte de partir avec des points d’avance.

On ne le dira jamais assez, bannissez tout ce qui peut s’apparenter à des costumes de mariage (costume blanc notamment). Le costume blanc n’est jamais porté dans le monde professionnel, vous ne feriez que vous décrédibiliser en agissant de la sorte. Adaptez votre tenue au poste que vous visez, en retenant bien que le maître mot en matière vestimentaire dans le milieu professionnel est la sobriété.

Ne vous vautrez pas dans votre siège

Une fois que vous avez rencontré vos interlocuteurs, ces derniers vont vous inviter à vous asseoir. Aussi surprenant que cela puisse paraître, une certaine posture du candidat est attendue. Evitez de vous vautrer dans votre siège, vous n’êtes pas dans votre canapé. A l’inverse ne soyez pas non plus raide comme un I, vous dégageriez l’image de quelqu’un complètement stressé. Tenez vous simplement droit et soyez détendu, le recruteur est là pour apprendre à vous connaître, il ne vous mangera pas.

Ne fixez pas vos pieds

Après avoir pris place, vous allez devoir, à un moment ou à un autre, prendre la parole. Votre gestuelle doit alors être soigneusement étudiée. Lorsque l’on vous pose une question, ne fixez pas le bout de vos chaussures, la réponse n’y figurera pas. Regardez vos interlocuteurs dans les yeux en évitant de fixer toujours la même personne, partagez votre regard entre tous les membres de votre auditoire. Ils sentiront que vous les avez pris en considération et que vous n’avez pas peur des questions qu’ils vous poseront.

Ne jouez pas avec vos mains

De la même façon, ne triturez pas nerveusement un stylo, vos cheveux etc… Cela renvoie l’image de quelqu’un de stressé et de peu sûr de lui. Contentez vous de poser les mains sur la table de manière décontractée, cela mettra en confiance votre jury et vous vous sentirez plus à l’aise.

Ne laissez pas votre téléphone allumé

C’est en général au milieu d’un entretien qui s’est, jusque là, parfaitement déroulé que sonne votre cher téléphone. Si cela arrive, excusez-vous platement et passez à la suite de l’entretien. Ne vous justifiez pas en disant que vous avez oublié de couper votre réveil alors qu’il est 11h00, ce n’est pas du tout professionnel. Pour éviter ces désagréments, ayez le réflexe de couper votre téléphone à chaque fois que vous entrez dans une salle d’entretien, c’est plus sûr.

Ne mentez pas

Durant votre entretien, lorsque vous serez interrogé sur vos motivations, vos passions et divers autres éléments, n’inventez rien ! Le jury est rompu à ce genre d’exercices et réussira à déceler les incohérences, votre entretien serait alors perdu d’avance. Racontez ce qui vous tient vraiment à cœur, les choses qui vous motivent… Non seulement vous saurez en parler et vous ne risquerez pas de vous faire piéger mais, en plus, vous serez animé par la discussion et cela s’en ressentira durant l’entretien.

Ne limitez pas vos réponses à « oui » et « non »

 Cela va évidemment de soi, mais précisons tout de même qu’une phrase se compose d’un verbe, d’un sujet et d’un complément. Ne répondez donc pas par oui ou par non à chaque question, cela ferme les discussions et vous passerez pour quelqu’un qui ne sait pas aligner trois mots. Une fois lancé, vous verrez qu’il est très facile d’argumenter vos positions, d’exposer le pour et le contre et de développer vos pensées.

N’abordez pas la question du salaire dès le départ

Enfin, et c’est un point extrêmement important, n’abordez pas les questions de salaire (si c’est une embauche) au premier entretien. Si le jury est intéressé par votre profil, il vous en parlera de lui-même ou vous convoquera à une seconde entrevue qui vous permettra d’aborder le sujet.