Technicien(ne) électronicien(ne)

electronique-card-400x210
  • Niveau bac +2
  • Bac conseillé

    T, S

  • Salaire 180 000 FCFA
  • Recrutement

    important

  • Le Metier

    Réparation et maintenance
    Le technicien intervient sur des équipements industriels, des systèmes de télécommunications... Il localise l'origine de la panne, procède au remplacement d'un composant ou d'une carte électronique, modifie le programme informatique intégré à une puce, puis remet en service les équipements.

    Essai et contrôle
    Dans un laboratoire d'essais, il vérifie qu'un prototype (de système de guidage laser, par exemple) est conforme aux performances attendues. En collaboration avec l'ingénieur, il définit les mesures à effectuer, puis réalise les essais et exécute les mises au point. Technicien de contrôle, il définit les tests à pratiquer sur les produits fabriqués.

    Conception et fabrication
    Dirigé par un ingénieur, il peut participer à des activités d'études : conception à partir d'un cahier de charges d'une carte électronique, par exemple. Il réalise le schéma de la carte, effectue les tests de conformité, édite les documents de fabrication. En tant que technicien d'intégration, il participe à la fabrication des équipements en implantant les cartes électroniques et en assurant leur raccordement.

  • Qualités

    Connaître la programmation, Multicompétences, Technicien et entreprenant

  • Témoignages

    Être efficace
    "Je suis spécialisé dans la maintenance du matériel médical. Dès qu'une machine a un problème, il faut effectuer le dépannage au plus vite... La maintenance préventive a de plus en plus d'importance, justement pour éviter que les machines tombent en panne. Pour exercer ce métier, il faut être motivé et autonome. Il faut surtout savoir se remettre en question tous les jours, parce que les technologies en électronique évoluent sans cesse." Felix

  • Formation

    Trois diplômes sont particulièrement adaptés à l'exercice de ce métier : le BTS, le DUT et la licence professionnelle.
    Le BTS Systèmes électroniques se prépare en 2 ans après un bac T ou S
    Le DUT Génie électrique et informatique industrielle se prépare en 2 ans dans un IUT (institut universitaire de technologie)
    Plusieurs licences pro (en 1 an à l'université, après un BTS, un DUT ou une deuxième année de licence) donnent une spécialisation ou un complément de qualification technique très appréciés des professionnels. Quelques exemples : licence pro électricité et électronique, option étude et projet, option électronique et informatique embarquées, option ingénierie des systèmes de radiocommunication, option systèmes électroniques de sécurité et télésurveillance, option technologies avancées de l'électronique des communications.

Ecoles qui forment à ce métier
Ajouter un commentaire